AMENAGEMENT PAYSAGER DU CIMETIERE ST. PIERRE A MATOURY - Phase 1

Site: Matoury
Maitre d'ouvrage:
Mairie de Matoury
Phase:
Livré (2010)
Cout:
700K €
Mission:
Base
Cotraitants:
DETAILS, BIEB, A2E
Part:
70%

De tout temps, le lieu où l’on dépose les dépouilles, cendres ou ossements des défunts est le témoin du rapport de chaque culture à la mort. Le porche d’un cimetière inter-religieux, en tant qu’il marque l’entrée se doit d’être le sympole du passage ou du questionnement autour de ce «passage vers autre chose» que représente la mort. Il est donc proposé un espace permettant d’offrir une multiplicité d’ambiances, appropriables par chacun en fonction de ses croyances et de sa démarche personnelle.
Un lieu où les symboles religieux sont présents mais perceptibles seulement en deuxième lecture, après une observation qui prend sa place dans le questionnement de l’existence.
Mais plus encore qu’un questionnement, cet élément du cimetière doit doit susciter des émotions, ou plus précisément entrer en résonance avec les états d’âme des personnes amenées à le franchir.
Enfn, il se doit d’exprimer l’interdépendance, la fraternité et l’entraide,au-delà de toutes les différences, sentiments qui ont sûrement participé à l’apparition des premiers rites funéraires. C’est pour cela que le proche du 2ème quartier du cimetière St Pierre est basé sur la dualité, en tant qu’elle représente la forme la plus immédiate de relation (au contraire de l’opposition),en même temps qu’elle est susceptible de générer une infinité de questionnement. (ombre/lumière, plein/vide, lourdeur/légèreté, recueillement/élévation).
 

© acapa-architecture.com