95 LOGEMENTS SOCIAUX A ROURA

Site: Roura, Guyane
Maitre d'ouvrage:
Semsamar
Phase:
Permis (2010)
Cout:
8,4M €
Mission:
Base
Cotraitants:
ABRIBA
Part:
70%

Conformément à l’étude de faisabilité de l’agence TER pour l’aménagement de la zone, l’implantation des bâtiments répond à trois préoccupations : limiter les terrassements, assurer une bonne ventilation naturelle des logements, réduire l’impact visuel des toitures depuis le bourg et préserver l’aspect paysagé du morne. Ainsi, les bâtiments s’implantent de façon à rayonnante en travers de la pente pour offrir à la vue seulement un pignon et préserver des coulées vertes entre chaque ensemble de logements.
Cette implantation permet d’orienter les façades face au vent, celui ci venant épouser le relief et soufflant donc plutôt du nord ou du sud selon la saison. Les logements étant complètement traversants, la ventilation naturelle est donc assurée. Les bâtiments s’étagent dans la pente par paliers successifs d’un niveau ou d’un demi-niveau pour s’adapter à celle-ci.
En partie intermédiaire du terrain, les petits immeubles d’habitation collectifs s’organisent en logements imbriqués de ,anière à disposer d’accès individualisés.
En partie haute, les villas individuelles s’implantent en limite de talus afin d’offrir aux occupants la plus grande partie de terrain en faible pente.
 

© acapa-architecture.com